Crozet 54

Bien bien, alors oui c'est assez excitant de s'imaginer en grande exploratrice polaire mais la réalité est toute autre :)

Je pars dans le cadre la mission 54 dans 1 des 5 districts des Terres Australes et Antarctiques Française (cf page sur les TAAF).
Il s'agit de la 54ième mission depuis 1962 où la base permanente a été construite au-dessus du site de Port-Alfred à Crozet.


Petit check point sur le pourquoi du comment de mon boulot !

Employeur : L'Institut Polaire Paul-Emile Victor (IPEV)
L’IPEV offre les moyens humains, logistiques, techniques et financiers ainsi que le cadre juridique nécessaires au développement de la recherche scientifique nationale dans les régions polaires et subpolaires.
C'est dans ce cadre de soutien à la recherche que j'ai été recrutée en tant que Volontaire Service Civique (VSC) par l'IPEV pour une durée de 6 mois sur le programme de recherche 131 dirigé par Damien Roussel du Laboratoire d'Ecologie des Hydrosystèmes Naturels et Anthropisés (LEHNA), CNRS, UMR 5023 de l'Université de Lyon.



Sujet : Le programme de recherche PHYSIONERGY (référence : 131)
L'objectif est de comprendre les mécanismes moléculaires et cellulaires impliqués dans les ajustements physiologiques et énergétiques développés par le Manchot Royal pour surmonter les défis énergétiques associés à leur lieu et leur mode de vie (cf article : Les manchologues de la Baie du Marin).
http://www.institut-polaire.fr/Programmes%20soutenus/energetic-challenges-in-penguins-physiological-bioenergetics-and-molecular-adjustments/
(c) Fofek/Tuctuc/D.A.

http://meekmeek.free.fr/geo.html


   Lieu : L'île de la Possession, base Alfred Faure dans l'archipel des Crozet, TAAF










Moyen de locomotion : le bateau Marion Dufresne depuis l'île de la Réunion (cf article : Départ (2)... le bateau)