jeudi 3 août 2017

Les Kerguelen (4) : TerreMer, le Golfe du Morbihan


« Véritable mer intérieure, le golfe du Morbihan est un havre de paix lorsque les éléments se déchaînent entre le 40° et le 50° parallèles »

Carte topographique des îles Kerguelen © Wikipedia/Rémi Kaupp https://commons.wikimedia.org/wiki/File:Kerguelen_topographic_map-fr.svg?uselang=fr


Long d'une quarantaine de kilomètres pour une vingtaine de kilomètres de large, le golfe du Morbihan constitue un abri naturel pour les navires affrontant l'Océan Austral et les bases Port-aux-Français et Port-Jeanne-d'Arc. Cet espace maritime relativement fermé est situé à l'Est de l'île principale de la Grande Terre (sous la Péninsule Courbet).

Le temps semble figé, cette mer intérieure est un paradoxe de tranquillité dans l'Océan Austral alors que le soleil se dévoile et vient nous réchauffer. 






Au fond de la Baie, le Mont Ross, nommé le « mont fourchu » par les baleiniers au XIXe siècle, culmine à 1850 mètres.
 
Le Mont Ross avec à gauche le Grand Ross et à droite le Petit Ross.

Le soleil est haut dans le firmament. Cela facilite la navigation. Mais il faut rester prudent, les îles sont nombreuses !



Grâce à une carte précise et au savoir faire de la CMA CGM, aucun risque de ce perdre dans ce dédale d'îlots.


La journée s’achève, une pause intemporelle dans l’Océan Austral. Entre Terre et Mer, le Golfe du Morbihan est un écrin qui se mérite.