jeudi 17 novembre 2016

L'île de la Possession

Cap Vertical
Pointe Basse

Mercredi 9 novembre 2016 : nous y sommes !

Nous nous trouvons au nord-ouest de l’île, face à Pointe Basse. Il est 5h du matin et l’île de la Possession de l’Archipel Crozet se dessine devant nous. Une apparition un brin féerique et mystérieuse dans la brume et les embruns, auréolée par le lever du soleil. Le surnom d’îles de la désolation que portent ces terres australes prend tout son sens. Nous ne sommes qu’obligés d’être spectateur de cette nature qui règne en maîtresse en ces lieux isolés et intemporels.
L'Archipel de Crozet

Nous faisons cap vers la base Alfred Faure qui se situe à l’est de l’île, face à l’île de l’Est (original, hein ;) ). Le voyage s’arrête ici, sur un caillou d’une dizaine de kilomètres, perdu au sud de l’océan Indien entre les 40° et 50° parallèles.

L'île de l'Est
Le Marion Dufresne en approche devant l'île de la Possession
Petit à petit, l’île se dévoile avec l’arrivée du soleil. Les vents sont forts, difficile de tenir sur le pont supérieur pour la photo, mais il faut immortaliser l’instant. Le bateau stationne au large de la Baie des Marins dans l’attente d’une fenêtre climatique favorable pour lancer l’opération portuaire (déchargement/chargement) entre le Marion et la base.



Base Alfred Faure à gauche. Plage de la Baie des Marins à droite © Julie TUCOULET

Fluffy prend très au sérieux les manœuvres d’approche. Les courants et les vents sont forts. Il s’agit de placer au mieux le bateau dans la Baie des Marins pour que l’opération portuaire soit la plus efficace possible car la météo peut rapidement changer. Consciencieusement, il prend connaissance du guide d’instruction nautique des îles du sud de l’océan Indien.

Dans l’après-midi, la météo nous donne le feu vert ! Le vent souffle moins fort, le ciel est dégagé et la houle légère : l’hélicoptère peut enfin sortir. 


Il est temps de remercier les marins, de dire aurevoir aux collègues qui continuent vers les autres districts et à ceux qui restent sur le Marion pour cette rotation (les interdistricts).



On s’envole ! 


Nous sommes accueillis par le chef de district, qui est le représentant de la préfète des TAAF sur l’archipel de Crozet. Après de rapides présentations avec les restants de la mission 53 et les nouveaux de la 54, nous partageons un pot de bienvenue préparé par nos cuisiniers, Marie-Lucay et Jo.